5 mai : Aimer le patrimoine mondial africain

5 mai : Aimer le patrimoine mondial africain

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Vendredi 04 mai 2018 - Actualité archivée le 31 mai 2018
La troisième édition de la Journée du patrimoine mondial africain, qui se tiendra le 5 mai prochain, a pour thème « Aimer le patrimoine mondial africain » et est consacrée à la jeunesse africaine.

L'AFRIQUE, une richesse et une diversité impressionnante

Le contient africain recèle de nombreux vestiges de civilisations anciennes, de vastes parcs renommés pour leur faune et leurs écosystèmes exeptionnels, des merveilles de l'architecture en terre reflétant les anciennes traditions de constructions et tant d'autres merveilles, la richesse et la diveristé du continent sont vraiment impresionnante. On compte à ce jour 131 biens africains, reconnus pour leur valeur exceptionnelle, inscrits sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Cependant les menaces contemporaines telles que le changement climatique, le développement incontrôlé, les troubles sociaux et l'instabilité, font que beaucoup de ces merveilles sont en danger. Il est donc important et urgent que ce patrimoine soit protégé et préservé pour les générations futures.

Convaincu du potentiel du patrimoine culturel et naturel de l'Afrique, l'UNESCO a instauré en novembre 2015 la "Journée du Patrimoine mondial Africain" afin de sensibiliser et mobiliser le monde entier autour d'une coopération renforcée pour la sauvegarde du patrimoine africain.

Cette célébration constitue un moment privilégié pour la sensibilisation des populations et notamment des jeunes à la valorisation et la préservation d’un patrimoine tant unique que riche. Un large éventails d'événements et d'activités sont organisés liés aux divers aspects du patrimoine mondial, avec la participation active des communautés locales, des femmes et des jeunes.

Albi et le patrimoine africain

Depuis 2005, la ville d'Abomey au Bénin et la ville d'Albi sont en coopération décentralisée. En l'espace de 13 ans, des liens étroits se sont noués entre les deux villes ce qui donnent lieu chaque année à des échanges entre les deux collectivités, mais aussi entre les associations locales. Aujourd'hui, les projets de la ville portent sur la réhabilitation du patrimoine d'Abomey, le développement du tourisme, de l'éclairage public et des réseaux d'adduction d'eau. Albi et Abomey travaillent ensemble à la valorisation de leurs patrimoines respectifs pour en faire des vecteurs de développement et d'attractivité de leur territoire.

Dans le cadre de la coopération, les missions de la ville d'Albi ont de nombreuses portées sur le patrimoine :

  • Accompagnement et réhabilitation des sites royaux.
  • Contribution à la mise en valeur du patrimoine par le biais du développement touristique, notamment par la création de circuits touristiques.
  • Valorisation du patrimoine tangible et intangible.
  • Implication dans des échanges de bonnes pratiques en matière de gestion du patrimoine. Par le biais de transmission de savoir faire et partage d'expérience afin de favoriser l'autonomie par la formation.
  • Maintien voire création d'activités économiques pour les communautés féminines vivants sur place.

Historique des actions menées dans le cadre de la coopération :

tombe du roi Agadja
 
  • Juin 2009 :

Porte du palais d'Abomey

 

  • Restauration de la porte du roi Agadja, 4 hectares / 47 sont restaurés.
  • Habilitation de la route des esclaves.
  • Développement de la voirie et installation de panneaux de signalisation permettant d'accéder au site.

 

  • Octobre 2010 : Rénovation du quartier du Dossémé, quartier culturel avec CRATerre.

 

Réhabilitation des temples d'Abomey
 
  • Avril 2012 : Retour des femmes sacrées les Dadassis sur le site du Dosséme et reprise des cérémonies.
  • Avril 2013 : Installation d'une borne incendie afin de protéger le site classé.
  • Avril 2016 : Réhabilitation du couvent de Djènan pour l'accueil de rites vaudou !

 

avant, après réhabilitation du quartier vaudou
 

Comment s'impliquer ?

Cette année, la troisième édition de la Journée du patrimoine mondial africain se tiendra le 5 mai 2018 sur l'île du Monzambique et a pour thème « Aimer le patrimoine mondial africain » et est consacrée à la jeunesse africaine.  Tout le monde est invité à participer à son échelle pour promouvoir et assurer le succès de cette journée. Que vous soyez sur le continent africain ou à autre endroit du globe,  diverses actions peuvent être menées :

  • Rendre accesible gratuitement ou à tarif réduit aux sites.
  • Des conférences et des débats dans les universités.
  • Des expositions temporaires.
  • Des visites guidées pour les enfants.
  • Des visites de nuit.
  • Des ateliers de découverte.
  • Des compétitions sportives.
  • Des projets de bénévolat sur place.
  • Participer au concours instagram : https://whc.unesco.org/fr/myafricanheritage/

S'assurer de la visibilité

  • Relayer votre action sur votre site web ou les réseaux sociaux.
  • Communiquer sur les hashtag #MyAfricanHeritage / #AfricanWorldHeritageDay.
  • Contact la presse locale, nationale ou internationale.
  • Créer un buzz sur les réseaux sociaux.
Toute bonne initiative est la bienvenue  !