Albi-Abomey : une coopération montrée en exemple

Albi-Abomey : une coopération montrée en exemple

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mercredi 04 avril 2018
Une délégation albigeoise s'est rendue à Abomey en février pour évaluer le programme triennal de coopération 2016-2018 soutenu par le ministère des Affaires étrangères et dresser les orientations futures.
Une coopération montrée en exemple.
Source : D.R

Une délégation albigeoise s'est rendue à Abomey en février pour évaluer le programme triennal de coopération 2016-2018 soutenu par le ministère des Affaires étrangères et dresser les orientations futures.

Le maire d'Albi a pu échanger à cette occasion avec son homologue d'Abomey, ancien ministre de l'Environnement du Bénin, mais également avec l'ambassadeur-chef de la délégation de l'Union européenne au Bénin Oliver Nette. Ce dernier s'est réjoui de la qualité de la relation entre les deux villes, inscrites chacune au patrimoine mondial et engagées dans cette coopération depuis maintenant treize ans.
L'échange a permis d'évoquer la poursuite de ce partenariat autour de différents volets dont la restauration et la sauvegarde des palais royaux.

« Il s'agit aussi de renforcer la coopération en développant la formation à la réalisation d'ouvrages hydrauliques et l'installation de panneaux photovoltaïques pour l'éclairage
public
», précise Stéphanie Guiraud- Chaumeil.

Au niveau des palais royaux, une attention reste portée au maintien voire à la création d'activités économiques pour les communautés féminines vivant sur place. Autant de points qui ont été aussi abordés lors de la rencontre de la délégation avec le ministre de la Défense nationale (ancien maire d'Abomey), le ministre de la Culture du Bénin, le préfet du département du Zou et différents élus béninois.

La coopération décentralisée Albi- Abomey étant aujourd'hui reconnue comme exemplaire, l'Unesco a souhaité par ailleurs la mettre à l'honneur lors de la Semaine africaine de l'Unesco qui se déroulera en mai au siège de l'Unesco à Paris en présence de plusieurs centaines de représentants d'Afrique.

la Semaine africaine de l’UNESCO est une manifestation annuelle qui vise à accroître la visibilité de l’Afrique à travers la mise en valeur de la diversité de son patrimoine culturel et artistique. A l’occasion de la Journée de l’Afrique, célébrée tous les ans le 25 mai, le groupe des États membres africains auprès de l’UNESCO organise la Semaine africaine.

Une exposition portant sur les échanges entre les deux villes devrait être visible pendant ces rencontres, l'idée étant d'encourager les États à conclure des accords de coopération similaires, de sensibiliser à la préservation du patrimoine et de communiquer sur la Journée du patrimoine mondial africain qui se déroulera sur tout le continent africain le 5 mai.

Proclamée lors de la 38e session de la Conférence générale de l’UNESCO (Novembre 2015), la Journée du patrimoine mondial africain est l’occasion pour tous, et plus particulièrement pour les africains, de célébrer le patrimoine culturel et naturel irremplaçable du continent. Cette Journée internationale est un moment fort pour sensibiliser et renforcer la coopération pour la sauvegarde des richesses de l’Afrique.

Une ambulance pour Abomey

Depuis 2016, le SDIS du Tarn apporte son soutien à l’Association Coopération Santé Albi-Abomey, créée en 2006 dans le cadre de la coopération décentralisée. Celle-ci oeuvre à l’amélioration du dispositif de santé et de soins à Abomey. Son aide passe par des dons de tenues et de matériels réformés. En mars dernier, c’est une ambulance chargée de matériels réformés (casques, tuyaux, brancards, cisailles de désincarcération, matériels médicaux, etc.), qui a été acheminée au Bénin. Une mission de l’ACSAA et des sapeurs-pompiers se rendra alors sur place début juin pour réceptionner le matériel et mener des actions santé et former les sapeurs-pompiers locaux au sauvetage déblaiement.