Albi zéro phyto !

Albi zéro phyto !

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mercredi 08 février 2017
Dans ce domaine, la ville d'Albi à travers son service des parcs, jardins et espaces naturels n'a pas attendu cette loi pour réduire depuis plusieurs années sa consommation de produits phytosanitaires.
Les équipes de la ville utilisent la bêche ou le feu pour détruire les mauvaises herbes.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi

Depuis le 1er janvier, l'utilisation de produits phytosanitaires par les collectivités locales et les établissements publics est interdite pour l’entretien des espaces verts, des promenades et de la voirie.

Cette mesure vise à réduire la présence de pesticides dans le milieu naturel, notamment dans l'eau.

L'enjeu est à la fois environnemental et humain, les pesticides étant aussi reconnus comme cancérigènes.

Dans ce domaine, la ville d'Albi à travers son service des parcs, jardins et espaces naturels n'a pas attendu cette loi pour réduire depuis plusieurs années sa consommation de produits phytosanitaires.

Celle-ci ne représentait en 2016 «que » deux litres et demi de glyphosate pour tous les espaces verts.

« Quand le désherbage est nécessaire, il est donc désormais manuel ou mécanique », indique Pierre-Marie Sènes, conseiller municipal délégué aux parcs et jardins.

« Il s'agit aussi de penser l'espace public différemment en utilisant le paillage qui réduit la pousse des mauvaises herbes par exemple. La végétalisation au pied des arbres avec des plantes et des fleurs ou encore la création de jardins secs sont également une solution. »

A noter que les jardiniers amateurs seront au 1er janvier 2019 concernés aussi puisque la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites.