Lapérouse au Puy du Fou

Lapérouse au Puy du Fou

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Lundi 26 mars 2018 - Actualité archivée le 30 April 2018
Deuxième parc à thème de France avec 2 260 000 visiteurs en 2017 et deux fois élu Meilleur parc du monde, le Puy du fou créé en 1978 en Vendée propose à partir du 7 avril deux créations originales dont
une baptisée « Le Mystère de La Pérouse ».
Ce spectacle immersif de 20 minutes entraînera les visiteurs au coeur des aventures du célèbre explorateur albigeois
Source : D.R

Deuxième parc à thème de France avec 2 260 000 visiteurs en 2017 et deux fois élu Meilleur parc du monde, le Puy du fou créé en 1978 en Vendée propose à partir du 7 avril deux créations originales dont une baptisée « Le Mystère de La Pérouse ».

Ce spectacle immersif de 20 minutes entraînera les visiteurs au coeur des aventures du célèbre explorateur albigeois parti de Brest en 1785.

Le parc s'est inspiré pour écrire la mise en scène de l'histoire de Lapérouse et de son second, le lieutenant de vaisseau Augustin de Monti, commandant de l'Astrolabe. Il se trouve que ses descendants vivent tout près du Puy du Fou !

Grâce à des effets spéciaux sonores et visuels époustouflants, les explorateurs d’un jour embarqueront à bord de « La Boussole » et prendront la haute mer pour vivre et ressentir chaque étape de l’expédition. Ils participeront ainsi aux grandes découvertes, du Cap Horn à l'Alaska et jusqu'à Vanikoro, lieu du naufrage des deux frégates.

D'immenses machineries permettront aux visiteurs de ressentir le roulis du bateau, donnant l'illusion d'être en pleine mer, notamment lors des terribles tempêtes que les équipages ont essuyées. Pour mettre en scène cette expédition de quatre années sur les océans, l’équipe artistique du parc a imaginé un univers totalement inédit avec une attention portée sur la reconstitution des décors et des costumes. En s'appuyant sur des journaux de bord, le parc présente plus de vingt univers différents sur plus de 2 650 mètres carrés.

Le spectacle débute dans la cabine des officiers, où Jean-François Galaup de Lapérouse a réuni son conseil. Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la découverte de cette aventure, une visite s'impose au musée Lapérouse d'Albi sans oublier la lecture du dernier numéro de la Revue du Tarn qui vient de paraître sur le thème des navigateurs, explorateurs et bateliers.