Les écrivains sont passés par Albi

Les écrivains sont passés par Albi

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Lundi 26 novembre 2018
Quel est le point commun entre Jean Jaurès, Rudyard Kipling, Auguste Rodin, Georges Pompidou et André Malraux ? Ils sont tous passés par Albi.
Écrivains, romanciers, poètes, artistes et historiens, ils sont nombreux à être passés par Albi
Source : D.R

Quel est le point commun entre Jean Jaurès, Rudyard Kipling, Auguste Rodin, Geroges Pompidou et André Malraux ? Ils sont tous passés par Albi, et la Cité épiscopale les a tellement marqués qu'ils en ont parlé dans leurs romans, lettres ou poèmes.
L'Albigeois Jean-Paul Azam a eu l'idée de recueillir les extraits de ces textes dans une anthologie illustrée par des photos et des documents d'archives.
Ses recherches lui ont permis de trouver une trentaine d'auteurs ayant évoqué dans leurs écrits Albi ou Cordes. Chacun fait l'objet d'une courte présentation suivie de l'extrait où il est fait mention de la ville.

Écrivains, romanciers et poètes, artistes et historiens : ils sont passés, ont fait le détour ou sont venus en voisins à Albi et Cordes-sur-Ciel. Une pléiade d'auteurs, célèbres ou peu connus, nous livre ici le plus bel hommage littéraire auquel pouvaient rêver Albi la Rouge - dont la cité épiscopale est désormais inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco - et Cordes-sur-Ciel, élu « village préféré des Français ». Souvent étonnés, émerveillés, ils ont écrit des pages admirables ou de simples lettres qui témoignent de leurs émotions devant la ville de briques rouges et sa cathédrale, ou à la vue de la « dame de pierre », Cordes, la tête dans les nuages, jaillissant soudain au détour d'un virage. Séparées d'une vingtaine de kilomètres, les deux cités ont inspiré de grands noms de la littérature : trois prix Nobel (Albert Camus, Rudyard Kipling, Romain Rolland), Chateaubriand, Jean Giono, André Malraux... Jean Jaurès révèle ici son talent d'auteur, aussi bien dans le portrait de sa ville d’adoption que dans sa harangue aux ouvriers verriers.

Plus surprenant, le sculpteur Auguste Rodin ou l'aventurier Lawrence d'Arabie, découvrant Cordes à vélo à vingt ans, qui décrit dans une lettre à un ami « la ville la plus pittoresque que j'ai rencontrée ». Évadez-vous vers ce vagabondage littéraire entre ciel et terre richement illustré auquel nous convie l'auteur, photographe amoureux des lettres.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/22/2910929-albi-et-cordes-a-tra...

Écrivains en voyage, Jean-Paul Azam,
Éditions Bleu Pastel, 72 pages, 17 euros.
Dédicaces de l'ouvrage le 8 décembre de 14h à 18h à la librairie Transparence, rue Timbal.