Protégeons-nous contre les moustiques

Protégeons-nous contre les moustiques

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mercredi 27 juin 2018
La chaleur revient peu à peu dans notre commune, elle ne porte malheureusement pas que des bonnes nouvelles ! Les moustiques sont eux aussi de retour ! Pour éviter leur prolifération choisissons de faire les bons gestes ! Plus nous seront à agir moins il y aura de moustiques !
Protégeons-nous contre les moustiques tigre
Source : D.R

Présent depuis 2015 dans le Tarn, les moustiques tigre sont un vrai fléau. Plus petits que des moustiques ordinaires, ils mesurent environ 5 mm de longueur pour 2 à 3 mm de largeur. Facilement reconnaissables par leurs taches blanches sur les pâtes et le corps ces moustiques piquent en général la journée. Originaire d'Asie du Sud-Ouest le moustique tigre s'est propagé rapidement dans le monde entier, il est tout d'abord arrivé dans l'Europe de l'Est dans les années 80, avant d'arriver en France.

Le cycle de vie du moustique

La femelle pond ses œufs sur la partie sèche qui jouxte une surface d’eau et ceci dans toutes sortes de réceptacles : vases, fûts d’eau de pluie, pneus usagés, pièges à sable des bouches d’égouts, creux d’arbres en eau, etc.

La mise en eau de ces gîtes par la pluie permet le développement des larves et, après quelques jours, l’émergence des adultes.

À l’approche de l’hiver (quand les jours raccourcissent), les femelles pondent des œufs qui entrent en diapause (ou hibernation) : leur éclosion n’interviendra qu’au printemps suivant, les œufs étant résistants au froid et à l’assèchement. Ces adaptations biologiques confèrent à cette espèce tropicale une faculté d’adaptation à notre climat tempéré.

Le moustique ne se déplace généralement pas à plus de 100 m de son lieu de naissance.

Cycle de vie d'un moustique

Comment éviter la prolifération ?

Pour éviter la multiplication des moustiques rien de plus simple faites disparaître toutes les eaux stagnantes de votre habitat.

  • Videz vos soucoupes, coupelles, pots à réserve d'eau, gamelles pour les animaux domestiques, pieds de parasol, plis de bâches, pluviomètres au moins deux fois par semaine. Pour les soucoupes, vous pouvez remplacer l'eau par du sable humide qui permettra à vos plantes de vivre en évitant la prolifération.
  • Entretenez régulièrement vos bassins d'agrément, introduisez-y des poissons rouges friands de larves.
  • Entretenez régulièrement vos piscines, bâchez-les (mais évacuez l'eau retenue par les bâches) ou videz-les.
  • Couvrez vos récupérateurs d'eau de pluie, cuves, fûts divers, réceptacles pluviaux en plastique avec des toiles de moustiquaire ou autre tissu.
  • Rangez vos brouettes, seaux, pneumatiques, jouets pour enfants, poubelles, arrosoirs… à l'abri de la pluie

Pour plus de tranquillité dans votre maison

  • Ventilez votre logement le plus possible en créant des courants d'air, en utilisant des ventilateurs…
  • Vérifiez l'herméticité de vos portes et fenêtres et, si besoin, installez des moustiquaires…

Actions pour éviter la prolifération de moustiques

Les campagnes de démoustication

La chasse aux larves est ouverte ! La communauté d'agglomération de l'albigeois a mené en avril la première de ses trois campagnes de traitement anti-larvaire dans les zones humides du domaine public (avaloirs et égouts). Une seconde campagne doit être menée fin mai-début juin, la dernière en septembre-octobre.

personne entrain de traiter les égouts

© Grand Albigeois/Tchiz, par Grand Albigeois/Tchiz

 

Vous pouvez signaler le moustique tigre  : http://www.signalement-moustique.fr/ (une photo sera demandée)

Et le moustique commun, contacter le service d'hygiène sur l'Albigeois au 05 63 76 05 97.

 

Pour plus d'informations : http://www.albopictus31.org/ et http://moustique-tigre.info/