Repair café, créer du lien, réparer le monde

Repair café, créer du lien, réparer le monde

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Jeudi 21 juin 2018
Le troisième jeudi de chaque mois, Le Repair café se réunit à AlbiLab, zone Innoprod, à partir de 19h. On partage nos compétences, on grignote autour d’un verre et on aide le propriétaire de l’objet à réparer.
On se met au boulot. Il y a toujours quelque chose à apprendre
Source : D.R.
  • Peut-être avez-vous déjà entendu parler des Repair Cafés, ces petits ateliers animés par des bénévoles qui vous permettent de réparer gratuitement toutes sortes d’objets du quotidien. Si l’idée a vu le jour il y a plusieurs années déjà, pour lutter contre l’obsolescence programmée, elle ne cesse de prendre de l’ampleur à travers des initiatives locales. Un vêtement déchiré, une machine à pain récalcitrante, une chaîne hi-fi fatiguée, une céramique brisée, un batteur qui ne bat plus, une bouilloire qui ne chauffe plus. Réparer, ensemble, pour moins jeter, est une démarche militante pour lutter contre le gaspillage et la "durée de vie" programmée des objets.
Changer la mentalité dans la tête des consommateurs. Qu'ils deviennent "consom'acteurs"

Pas de problème, on se réunit le dernier jeudi de chaque mois à partir de 19h (auberge espagnole) autour d'une table du FabLab d'Albi à Innoprod, on confronte ses compétences, on boit un café et on aide le propriétaire de l'objet à réparer. Ce n’est pas un lieu mais un événement qui s’ancre peu à peu dans le paysage.

Le Repair albigeois, qui fait partie de l'association pour la culture numérique et l'environnement (Acne), bénéficie tout naturellement du savoir-faire de la communauté du FabLab. Basé sur un principe de gratuité, amener un objet au Repair Café ne vous coûte rien, il n’y a même pas besoin d’adhérer à l’association ACNE. 

LES REJOINDRE

Des compétences et capacités en mécanique, électricité/électronique, couture, informatique … ?  Rejoignez-les ! Curieux.se d’apprendre à réparer les objets du quotidien ? Rejoignez-les aussi ! L'équipe de Repair’acteurs ne demande qu’à s’agrandir.

Contact : AlbiLab / bâtiment Innoprod 8, rue Pierre-Gilles de Gennes Téléphone: + 33(0)648622962 Laura Mainer repaircafealbi@gmail.com

En France, les rejets annuels issus des produits électroniques et électriques sont évalués entre 17 à 23 kg par habitant.
Vous recherchez un Repair Café près de chez vous ? Voici une carte qui recense tous les Repair café de France. https://repaircafe.org/fr/visiter/
Laura Mainer
Laura Mainer

 

Deux questions à Laura Mainer 

Qu’est ce qui vous a amenée dans votre parcours de vie à vous associer à une telle démarche ?

Sans doute une certaine conscience écologique qui grandit depuis quelques années mais surtout, l’évènement déclencheur qui m’a poussé à créer le Repair Café d’Albi est la visite de Tryfil, le lieu où vont toutes nos poubelles pour être traitées. Ce sont des énormes montagnes d’ordures qui côtoient le paysage tarnais. Lors de la visite, que je conseille vivement, une idée m’est restée : “le meilleur déchet est celui qui n’existe pas”.

Une communauté peut être rendue plus créative et productive si elle a - au niveau local - accès à une technologie ? Autrement dit y a-t-il des passerelles entre réparer et créer ?

- Réparer signifie être autonome, curieux, têtu ! et si en plus c’est un travail collectif, comme c’est le cas du Repair Café, nous approchons pas mal le phénomène créateur, non ? Et bien sûr que la technologie va rendre la tâche plus simple. Mais, il faut dédier du temps à se former à la technologie, à l’appréhende et l’appliquer. On va pouvoir imprimer des pièces de rechange en plastique avec l’imprimante 3D mais il faut savoir dessiner, modéliser, connaître les propriétés de composants et matières…bref, la technologie est nécéssaire mais avec de l’humain derrière !

 

La culture maker de l'anglais faire, est une culture contemporaine constituant une branche de la culture Do it yourself DIY faites-le vous-même affirmant qu'à travers l'exploration et l'apprentissage n'importe qui peut comprendre les choses de son environnement qui lui paraissent compliquées.

L’économie collaborative est une activité humaine de pair à pair, qui vise à produire de la valeur en commun et qui repose sur de nouvelles formes d'organisation du travail et d'échanges. Elle repose sur une société du partage, qui passe par la mutualisation des biens, des espaces et des outils, des savoirs l'usage plutôt que la possession, l'organisation des citoyens en "réseau" ou en communautés.

Elle prend différents types de formes économie du partageéconomie de fonctionnalité dont l’économie circulaireéconomie des solutionséconomie en pair à pair selon les types de biens et services concernés ou de la finalité autonomisation du consommateur.