Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Lundi 27 février 2017 - Actualité archivée le 31 août 2017
La Ville d'Albi décide de se doter d'un plan d'action pour les 3 ans à venir.
La mise en place du C.L.S.P.D. a été effective à l’été 2014.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi

La Ville d'Albi, jusqu'en 2014, a conduit sa politique de sécurité et de prévention sur la base des préconisations du diagnostic local de sécurité établi en 2010 conjointement avec les services de l'État.

Pour atteindre ces objectifs, la Ville s'est appuyée à la fois

  • sur les agents de surveillance de voie publique (A.S.V.P.) et les policiers municipaux dans le cadre de la convention de coordination avec la police nationale,
  • sur le dispositif de vidéoprotection avec l'installation de 56 caméras réparties sur la commune
  • et également sur sa politique sociale et d'animation dans les quartiers.
Les décisions prises en matière de sécurité et de prévention de la délinquance sont le fruit d'une concertation nécessaire avec l'ensemble des acteurs de terrain et la population.

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Le C.L.S.P.D. constitue le cadre légal de concertation sur les priorités de la lutte contre l'insécurité et de la prévention de la délinquance dans la commune.

L'installation du C.L.S.P.D. de la Ville d'Albi a fait suite aux délibérations du conseil municipal du 24 septembre 2012 et du 30 juin 2014.

Le C.L.S.P.D. de la Ville d'Albi, qui a été installé le 23 juillet 2014, a permis de :

  •  favoriser l'échange d'informations entre les responsables des institutions et des organismes publics et privés concernés,
  •  fixer des objectifs communs,
  •  déterminer les orientations stratégiques et le plan d'action mis en œuvre pour la préservation de la sécurité et de la tranquillité publiques.

Le C.L.S.P.D. est présidé par le Maire d'Albi. Le Préfet du Tarn et le Procureur de la République y siègent de plein droit.

Le C.L.S.P.D. se réunit au moins une fois par an en session plénière à l'initiative de son Président, et de droit à la demande du Préfet de département ou de la majorité de ses membres.

La Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

/////

Conformément à la Stratégie Nationale de Prévention de la Délinquance (SNPD) 2013/2017, qui indique que les C.L.S.P.D. doivent s'appuyer sur la définition d'une Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (S.T.S.P.D.) et au Plan départemental de Prévention de la Délinquance et de l'Aide aux Victimes, la Ville d'Albi à décider de se doter d'une nouvelle Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance pour la période 2016/ 2019.

Lors de son assemblée plénière du 8 février 2016, il avait été décidé de faire appel à un cabinet pour mener une étude visant à :

  • réactualiser le Diagnostic Local de Sécurité de la Ville d'Albi ;
  •  élaborer la Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance qui déclinerait un plan d'action pour les 3 ans à venir.

Cette étude a été portée et financée par la Ville d'Albi et a bénéficié du co-financement de l’État au titre du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation.

Le Diagnostic Local de Sécurité et la Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance ont été validés par l'assemblée plénière le 22 novembre 2016.

/////

Un cadre d'actions qui engage

/////

La Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance constitue, dès sa signature (par le Préfet du Tarn, le Procureur de la République, la DASEN, le Département du Tarn, le Maire Président du CLSPD) le cadre d'actions en matière de prévention et de sécurité sur la commune et qui engage l'ensemble des partenaires.

La S.T.S.P.D. de la Ville d'Albi s'inscrit dans le respect :

  • des 3 programmes prioritaires de la Stratégie Nationale (prévention de la délinquance à l'intention des jeunes les plus exposés, prévention des violences faites aux femmes, intra-familiales et aides aux victimes, amélioration de la tranquillité publique),
  • du plan national de lutte contre les vols et trafics de véhicules,
  • du plan national de lutte contre les cambriolages et vols à mains armées,
  • du plan de lutte contre la drogue et les conduites addictives,
  • du plan départemental de prévention de la délinquance et d'aide aux victimes du Tarn…

Ainsi ce sont 30 actions prioritaires qui ont été identifiées. Toutes ne sont pas nouvelles, nombre d'entre elles ont déjà été engagées sur le territoire albigeois, elles seront amplifiées et consolidées.

D'autres actions vont être mises en œuvre comme :

  • la création d'un Conseil pour les Droits et Devoirs des Familles (C.D.D.F.),
  • la création d'une Cellule Municipale d'Echange sur la Radicalisation (C.M.E.R.) qui devra s'inscrire en cohérence et en complémentarité avec la cellule de suivi départementale.

Par ailleurs le C.L.S.P.D. de la Ville d'Albi va bénéficier d'une nouvelle structuration avec des instances thématiques calquées sur les priorités nationales.

/////