Un atlas de la biodiversité pour 2020

Un atlas de la biodiversité pour 2020

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Jeudi 07 juin 2018
Labellisée Capitale de la biodiversité en 2016, Ville nature en 2017, Albi s'est engagée depuis plusieurs années dans une démarche de valorisation et de protection de son patrimoine naturel à travers de nombreuses actions concrètes.
Comme nous l'avions annoncé, un Atlas de la biodiversité communale sera réalisé par la ville en 2018.
Source : D.R

Biodiversité : un inventaire en cours à Albi

Quels animaux et plantes trouve-t-on à Albi ? Si des recensements ont déjà été menés ces dernières années sur les oiseaux, les insectes ou encore les orchidées, aucun document exhaustif n'était disponible. Pour préserver davantage l'environnement, mieux connaître la biodiversité à Albi et sensibiliser le public, la ville a donc décidé de se doter d'un Atlas de la biodiversité communale (ABC) avec le soutien financier de l'Agence française de la biodiversité. Une phase de cartographie des habitats dits « à enjeux de biodiversité » est en cours de réalisation par la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Elle sera suivie d'un inventaire exhaustif sur la faune et la flore présentes dans ces espaces naturels. « L'atlas prendra la forme d'un outil de collecte et de consultation disponible en ligne auquel les Albigeois pourront contribuer », indique Bruno Lailheugue, adjoint au maire délégué à la biodiversité. « Un comité de suivi de cet atlas de la biodiversité sera prochainement créé et comprendra des représentants de la collectivité, des acteurs institutionnels et associatifs mais aussi
des habitants.
» La ville lance dans ce but un appel à candidatures pour les Albigeois qui souhaiteraient intégrer ce comité (biodiversite@mairie-albi.fr).
Plusieurs actions accompagneront la réalisation de cet ABC, comme celles menées auprès des jeunes. Un chantier nature a ainsi eu lieu récemment pour créer un sentier nature autour du centre équestre de Lavazières.

Agir pour la biodiversité, c'est d'abord connaître les espèces locales et leurs habitats afin de mieux les préserver. Cet inventaire constitue donc un préalable pour établir un état des lieux.

Des conférences et des animations sur le terrain ont été programmées lors des journées de la Biodiversité et à la Maison de quartier de la Madeleine afin d'impliquer le public dans la démarche.

  • La conservation Ex-Situ de la diversité animale, M. Saint-Jalme Michel, Muséum National d’Histoire Naturelle, Ménagerie du zoo du Jardin des Plantes, Centre d’Ecologie et de Sciences de la Conservation, Paris .
  •  J’ai décidé d’acquérir et d’installer une ruche chez moi ; Comment faire ? Mes besoins ? Le fonctionnement ? Quelles règlementations en vigueur ? », M. Delandhy Jean -Yves, Syndicat Apicole du Tarn, Tarn.
  • Le rôle des champignons mychoriziens dans les écosystèmes, M. Roy Sébastien, Agro -nutrition, Carbonne.
  • Transition énergétique : le scénario négaWatt 2017 - 2050, M. Martin Samuel, négaWatt, Toulouse.
  • Exemple d’un procédé agronomique permettant d’allier biodiversité et lutte contre le réchauffement climatique, Mme.Annabel Serin, Sobac , Lioujas.
  • Comprendre et préserver le grand requin blanc, M. Orel Johnny. , African sharks éco-sharkers, France/Afrique du Sud.
  • Les espèces invasives ; une menace sur la biodiversité et la santé humaine ?, M. Pringault Jérémy, CPIE du Tarn, Castres.
  • Les insectes au jardin ; ou comment profiter de la biodiversité, M. Polisset Pascal, OPIE MP, M. Huet Bernard, Les amis du jardin, Tarn.
  • La conservation des papillons de jour et les libellules par Xavier Léal et Gaël Delpon

 

L'atlas devrait paraître à l'issue de ce travail en 2019 ou 2020.
Bonne nouvelle, le projet bénéficie d'une subvention de l'Agence française de la biodiversité (AFB), établissement public de l'État créé en 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

À NOTER - En 2018, la ville d'Albi travaillera sur les mammifères présents sur le territoire en partenariat avec la Fédération départementale des chasseurs. Ultérieurement, elle étudiera les amphibiens et les reptiles avec le Centre permanent d'initiative à l'environnement (CPIE) et les plantes patrimoniales en partenariat avec le Conservatoire botanique national (CBN).

Les insectes à la loupe

La ville a édité à l'attention des élèves de classe élémentaire un guide des insectes sur le même principe que celui paru sur les oiseaux en 2015. Il recense une centaine d'insectes visibles à Albi, des plus connus aux plus insolites. On retrouvera évidemment les coccinelles, libellules, abeilles, papillons et autres insectes. « L'objectif de ce guide très illustré et accessible à tous est de sensibiliser le grand public à la diversité des insectes qui l'entourent et à l'intérêt qu'il y a à la préserver », indique Bruno Lailheugue, conseiller municipal délégué à la biodiversité. « Cette brochure permettra d'identifier différentes espèces et de mieux connaître leurs caractéristiques. »

Un lézard inédit à Albi !

Signalée au mois d’août par des Albigeois qui en avaient aperçu dans le secteur de la gare, la Tarente de Mauritanie est belle est bien présente à Albi. Cette espèce qui se trouve dans toutes les régions méditerranéennes côtières possède des pelotes adhésives bien apparentes sur toute la longueur de ses doigts. C’est un gecko qui s’étale souvent au soleil et chasse à l’affût au crépuscule et la nuit pendant la saison chaude. Il se nourrit de coléoptères, de papillons nocturnes et de moustiques attirés par la lumière, raison pour laquelle il peut être observé sur le mur d’une terrasse. Cette espèce passe une partie de l’hiver dans une sorte d’hibernation plus ou moins longue selon le climat. Complètement inoffensif, cet animal craintif et vif ne se laisse pas facilement approcher… N’hésitez pas à signaler vos observations sur le site www.faune-tarn-aveyron.org

 

 

Information

SUIVEZ LES TRACES !
Constituant un des espaces naturels riches en biodiversité, la plaine de la Mouline dispose d'une nouvelle signalétique avec des bornes découvertes sur les empreintes laissées par les mammifères observés sur place : renard, hérisson, lapin, loutre et même castor ! Une occasion de promenade didactique et ludique.

Actualités

+
L'Orchidée Ophrys insectifera découverte à proximité du centre équestre.
Source : J. Fichet
L'Orchidée Ophrys insectifera découverte à proximité du centre équestre.
Début 2016, le ponton de la mare pédagogique a été réaménagé.
Source : D.R
Début 2016, le ponton de la mare pédagogique a été réaménagé.

Médias

+

Photos

L'écologie des papillons, un sujet complexe et passionant.
L'écologie des papillons, un sujet complexe et passionant.

Photos

La ville d'Albi est partenaire logistique et y tiendra un stand avec pour thématiques le lancement de l'Atlas de la Biodiversité Communale et la publication 2018 du guide des oiseaux.

Photos

Distribution à l'école Rayssac CM1 CM2