Un numéro collector pour la Revue du Tarn

Un numéro collector pour la Revue du Tarn

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Vendredi 25 août 2017
Pour les amateurs d'histoire, de patrimoine et d'anecdotes, il ne faut pas manquer le dernier numéro de la Revue du Tarn
Revue du Tarn, été 2017, n°246.
Source : D.R

Pour les amateurs d'histoire, de patrimoine et d'anecdotes, il ne faut pas manquer le dernier numéro de la Revue du Tarn qui fait la part belle à Albi à travers des sujets passionnants sur la ville, du Moyen-Âge à nos jours.

À lire, par exemple, l'article sur les éléments nouveaux concernant les peintures italiennes de Sainte-Cécile, mais aussi celui sur le 215e régiment d'infanterie d'Albi pendant la Première Guerre.

Très originale, l'approche sur un siècle de la cuisine des banquets présentée par Robert Fabre, à travers les menus de l'Hostellerie du Grand Saint-Antoine, retiendra évidemment l'attention des bons vivants.

On sourira d'ailleurs en lisant l'un des nombreux menus pantagruéliques illustrant cet article ! Raymond Ginouillac revient pour sa part sur un événement oublié des livres d'histoire locale : l'autodafé en 1834 d'une partie des fonds de Rochegude…

Étonnant, compte tenu du nombre d'ouvrages brûlés.

Enfin, le témoignage émouvant de Philippe Dubois, maître d’oeuvre dans les années 60-70 du quartier de Rayssac, du centre de rééducation de l'UMT, de la CAF et concepteur de la ZUP de Cantepau.

De quoi découvrir une page d'histoire récente de la ville. Pour l'anecdote, le lecteur apprendra qu'il était prévu, à l'emplacement de l'actuel Grand Théâtre, un bâtiment abritant la préfecture du Tarn et le Conseil général ; projet qui, comme chacun sait, ne vit jamais le jour à cet endroit… On terminera la lecture de la Revue du Tarn par quelques pages divertissantes sur les plus anciennes cartes postales d'Albi.

Un numéro collector, on vous dit !