Une formation militaire marine sur les terres de Lapérouse

Une formation militaire marine sur les terres de Lapérouse

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mercredi 19 septembre 2018
Une Préparation militaire marine (PMM) sera proposée à partir du mois d'octobre à la caserne Teyssier à seize stagiaires.
Cette préparation initie aux métiers de l'Armée de mer
Source : D.R

« Cette préparation initie aux métiers de l'Armée de mer et conforte pour certains participants leur envie d'embrasser une carrière militaire», précise Jean Esquerre, conseiller municipal délégué aux cérémonies patriotiques. Cette formation s'échelonne sur quinze samedis et comprend également une semaine à la base navale de Toulon.

Les jeunes intégrés dans la PMM participent par ailleurs aux cérémonies du souvenir, comme celles du 11 novembre et du 8 mai.

Une grande partie de la formation est consacrée à l'apprentissage de la navigation, du matelotage et de la manoeuvre d'embarcations.
Elle comporte néanmoins une initiation à la protection et à la défense des unités, dont une instruction au tir avec arme de combat. La fin de stage est sanctionnée par un diplôme, reconnu par la Marine nationale, ce qui permet aux volontaires d'obtenir une formation militaire initiale de réserviste (FMIR) dans plusieurs spécialités.

UN NOUVEAU LIEUTENANT POUR LE LAPÉROUSE

Le lieutenant de vaisseau Paul Barbottin a pris en août dernier ses fonctions de nouveau commandant du bâtiment hydrographique La Pérouse basé à Brest et dont la ville d'Albi est la marraine. Après avoir travaillé à bord de navires de la Marine nationale et effectué plusieurs opérations à bord de sous-marins,
Paul Barbottin supervise désormais des missions hydrographiques dans l'Océan atlantique. Le bateau de 59 mètres de long, comprenant une quarantaine de membres d'équipage, opère généralement le long des côtes françaises, où il effectue des sondages bathymétriques, des recherches d'épaves nécessaires à la mise à jour des cartes marines ou des travaux océanographiques. Les campagnes peuvent aussi être conduites sur des zones plus éloignées en accord avec les pays intéressés.