Festival Riverun 2018

Festival Riverun 2018

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Supprimer du panier
Jeudi 27 septembre 2018 - Mercredi 03 octobre 2018
Add to Calendar
C’est sous le signe de l’expérimentation que se place le festival du GMEA, et sous le signe du partage et de la proximité. Pour cette édition 2018, le festival albigeois se ramifie en une nouvelle cartographie de la création sonore. Avant d’arriver à Albi, il passera par Rodez, Rabastens, St-Juery, Gaillac. Du 27 septembre au 7 octobre 2018.
2018-09-27 00:00:00
Festival des musiques expérimentales
Source : D.R

LE PASS 4 concerts payants à Albi : 30 €
réservation auprès de la Scène Nationale d’Albi au 05 63 38 55 56

Partenaires & soutiens :
Ministère de la Culture / La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Département du Tarn / Ville d’Albi - Officiel / SPEDIDAM l’alliée d’une vie d’artiste / Onda / Face / Sacem / Scène Nationale d’Albi / MJC Albi / Le Frigo / Ici-même / La Menuiserie / Le Banc Sonore / Musée du Saut du Tarn / Le Hamac Rouge / Toulouse les Orgues / Ex-Vinylo / Radio Octopus / Radio-Albiges / Campus FM Toulouse

C’est sous le signe de l’expérimentation que se place le festival du GMEA, et sous le signe du partage et de la proximité. riverrun, prend place aux côtés des grands festivals européens de la création musicale. Avec une programmation d’artistes internationalement reconnus, il donne à entendre au plus large public possible la multitude et la vivacité de la création musicale actuelle.

La programmation fera découvrir des artistes invités à proposer plusieurs projets. Cela permettra de rendre compte de la pluralité des approches de la création musicale tout en approfondissant la démarche artistique, l’univers sonore et la recherche musicale de plusieurs musiciens d’aujourd’hui.

Pour cette édition 2018, riverrun, s’élargit et se déploie. Le festival albigeois se ramifie en une nouvelle cartographie de la création sonore. Avant d’arriver à Albi, il passera par Rodez, Rabastens, St-Juery, Gaillac, charriant avec lui les forces actives de l’expérimentation qui œuvrent ici et là.

Tout le programme

  • IMPROVIS(I)ONS JAZZ ONE ! 1 oct 20h30 Salle Arcé (Gratuit)

Film réalisé par Jean-Pierre Brouat

projection en présence du réalisateur

La caméra est-elle un instrument de musique ?
Si nous oublions la partition de la caméra et son objectif… La tentation de jouer avec la musique est grande, alors l’image peut rythmer avec pulsation, vibration, émotion !
Le film, écrit en longs plans-séquences, cherche à saisir l’énergie portée par les meilleurs musiciens de l’improvisation (Jean-Luc Capozzo, Joëlle Léandre, Christine Wodrascka…) et recherche les sensations organiques du corps qui joue. Têtu, l’espace-temps de la caméra veut côtoyer le direct de la musique improvisée. Le musicien généreux et rebelle improvise. La caméra vise l’impro !

  • Claire Bergerault 4 oct 18h Cloître Saint-Salvi (Gratuit)

    Claire Bergerault : voix & accordéon

De la voix, il s’agit de retenir le son premier : une onde sonore redessinant l’espace. Claire Bergerault sculpte cette onde, qui traverse et imprime la matière. L’accordéon est une autre voix, s’insinuant, distordant et fusionnant avec l’organique. Il est un socle sur lequel la voix pose son empreinte. De cette union naissent d’autres résonances, à perte d’écoute, qui tissent des liens avec un connu lointain.

  • EXPÉRIENCES 4 oct 21h Grand Théâtre (10€/7€)

    En coproduction avec la Scène Nationale d’Albi

    Ensemble Dedalus :

    Didier Aschour : guitare, Amélie Berson : flûte, Cyprien Busolini : alto, Denis Chouillet : piano, Stéphane Garin : percussions, Yannick Guédon : voix, Thierry Madiot : trombone, Pierre-Stéphane Meugé : saxophone, Christian Pruvost : trompette, Silvia Tarozzi : violon, Deborah Walker : violoncelle

Commandes à 3 compositeurs d’aujourd’hui aux parcours singuliers. 3 écritures qui interrogent la musique d’ensemble spécialement pensées pour Dedalus et les musiciens qui le composent.

— Catherine Lamb : PRISMA INTERIUS IX (création, commande du GMEA)

— Sébastien Roux : ANAMORPHOSE #17 (création, commande de la SNA avec le soutien de la SACEM)

— Giuliano d’Angiolini : LITANIA (création, commande de Dedalus)

  • PRISMA INTERIUS III 5 oct 18h Le Frigo (Gratuit)

    Catherine Lamb : voix, alto et électronique Prisma Interius Series (2016 - présent) est une série de pièces inspirées par un instrument en développement depuis 2014 en collaboration avec Bryan Eubanks : The Secondary Rainbow Synthesizer. Grâce à un dispositif électroacoustique, les oiseaux qui passent, les avions, les conversations ou la circulation pénètrent le champ harmonique créant une interaction intérieur/extérieur, qui peut faire penser à la tanpura dans la musique indienne ou à la basse continue.

  • DÉNOMBREMENT 5 oct 21h Athanor (10€/7€)

    Jean-Philippe Gross : électronique et diffusion
    Stéphane Garin : percussions

    Résidence au GMEA en septembre 2017 Dénombrement met en exergue différents plans d’écoute - le rapport de l’instrument acoustique au système de diffusion - la complémentarité du jeu en direct et son image fixée-amplifiée.

  • In Order to avoid Disorder (for chance and instruments) 5 oct 21h Athanor (10€/7€)

    Alfredo Costa Monteiro : composition

    Amélie Berson : flûte, Pierre-Stéphane Meugé & Sakina Abdou : saxophones, Sébastien Cirotteau : trompette, Silvia Tarozzi : violon, Cyprien Busolini : alto, Deborah Walker : violoncelle, Sébastien Beaumont : guitare, Barbara Dang : piano, Peter Orins : percussions

    Commande du GMEA Entre ordre et désordre, se glisse le hasard. Étant l’élément fondamental de cette composition, il sert de guide à chaque interprète et lui propose, justement, de réinterpréter chaque ordre comme l’idée d’un son à venir. Avec un dispositif qui évoque l’aléa d’une constellation, une partition sous forme de jeu de cartes ou de séance divinatoire, et une musique dépouilllée à l’extrême, c’est in order to/ de manière à, donc avec l’intention d’évacuer le désordre que l’ordre se fera petit à petit autour d’effets qui auront, finalement, tous la même cause. Alors, si le hasard est, comme on dit, un effet sans cause, pourra-t’on dire qu’il n’y a tout simplement pas de hasard ?

  • WABLA 5 oct 21h Athanor (10€/7€)

    Thierry Madiot, Christian Pruvost, David Bausseron, Yanik Miossec : trompes télescopiques WABLA (We Are Bodies Listening in Action) est un dispositif sonore complètement inédit qui plonge l’auditeur dans un monde inouï fait de multiples résonances, d’échos et de vibrations, car c’est bien par l’air que nous écoutons, communiquons et respirons.

  • VIOLA TORROS : AUGMENTATION III 6 oct 15h Eglise Saint-Salvi (Gratuit)

    Catherine Lamb & Johnny Chang : altos Le projet de Catherine Lamb et Johnny Chang se présente comme une série de tentatives de réalisation des oeuvres de la compositrice anonyme pré médiévale : Viola Torros. Elle a laissé des indications qui servaient à communiquer avec ses proches collaborateurs, à peine assez pour préserver un héritage pour les générations futures. Différentes versions permettent d’imaginer de possibles évolutions mélodiques et harmoniques dont elle aurait pu être à l’origine (modes arabes, byzantins, indiens).

  • L’INSISTANCE DES POSSIBLES 6 oct 18h Le Frigo (Gratuit)

    Yannick Guédon : voix et composition Cyprien Busolini : alto Deborah Walker : violoncelle L’insistance des possibles est une composition dont l’écriture joue avec l’aléatoire de sa réalisation. Une forme sonore qui invite les musiciens et les auditeurs à partager une situation où l’expérimentation se donne à entendre. Cette pièce induit une écoute proche de celle qu’on engage au quotidien, celle qui nous rend attentifs à la présence et à la variation des sons environnants, celle sur laquelle s’appuie certainement le fil discontinu de nos pensées. + OCCAM XXII d’Eliane Radigue L’art d’Eliane Radigue, art d’ordre quasi spirituel, dont Daniel Caux écrivait qu’il plonge l’auditeur “dans un état second, une sorte de rêve éveillé” est un art de l’écoute.

  • JOHN CAGE / MUSIC FOR PIANO 4-84 OVERLAPPED 6 oct 21h Théâtre des Lices (10 €/7€)

Pascale Berthelot : piano Julien Rabin : réalisation informatique Résidence au GMEA en mai 2018 La musique pour piano de John Cage a trouvé en Pascale Berthelot une interprète subtile. Le choix de jouer les Music for piano, en une seule et unique pièce en mode « superposé », permet de faire entendre ces 80 pièces en une, dont les strates successives ouvrent à une dimension sonore nouvelle émergeant d’un tissage polyphonique fascinant.

  • WORLD IS A BLUES 6 oct 21h Théâtre des Lices (10 €/7€)

Kristoff K. Roll : Carole Rieussec & Jean-Kristoff Camps : guitare, voix et dispositif électroacoustique
Jean-Michel Espitallier : texte et voix Le duo Kristoff K. Roll s’est immergé dans la Jungle de Calais pour y écouter des récits de rêves des réfugiés dans toutes les langues. Des épopées tragiques en ont surgi, traduites par Jean Michel Espitallier et Anne Kawala, et posées en contrechant des voix des réfugiés.
World is a blues est un appel à la présence des invisibles, un blues électroacoustique aux mille voix, un tissage sonore de l’errance, en quête d’un monde ouvert.

  • MUNE Acoustique 7 oct 15h Église Saint-Salvi (Gratuit)

Jean-Luc Guionnet & Claire Bergerault : orgue et voix Depuis 2007, Jean-Luc Guionnet et Claire Bergerault travaillent en duo, orgue/voix, dans diverses églises, l’enjeu étant, à chaque fois, d’abord de s’adapter à la configuration de l’orgue et de l’architecture puis de tendre leur musique sur la brêche de cette singularité.
Entre l’organique de la voix et le non organique de l’orgue, ils creusent l’espace sonore, qu’à tout moment fusion et séparation, corps et machine rendent possible. Ils jouent du continu de l’orgue et du discontinu de la voix au point d’en retourner les tendances.

  • MOONDOG : ROUND THE WORLD OF SOUND 7 oct 17h Grand Théâtre (20€/18€/13€)

En coproduction avec la Scène Nationale d’Albi
Dans le cadre la saison Moondog de la Ville de Toulouse

Collectif Muzzix & Ensemble Dedalus :
Yannick Guédon & Alexandra Grimal : voix, Sakina Abdou & Julien Favreuille : saxophones, Christian Pruvost : trompette, Thierry Madiot : trombone basse, Deborah Walker : violoncelle, Nicolas Mahieux : contrebasse, Didier Aschour & Sébastien Beaumont : guitares, Barbara Dang & Denis Chouillet : claviers, Stéphane Garin & Peter Orins : percussions, Benjamin Maumus : régisseur son.

Musicien aveugle, clochard céleste prenant l’apparence d’un Viking, Moondog passionne toujours autant par le mystère qui l’entoure. Entre jazz, classique, musique savante et pop, son oeuvre a su dresser des ponts inédits et a influencé des musiciens comme Janis Joplin, Elvis Costello, Franck Zappa, Steve Reich ou Philip Glass.

RTWOS est un cycle de 25 madrigaux qui recouvre les principaux aspects de la musique de Moondog : percussions indiennes (Snake Rhythm), forme canonique, harmonie jazz. Parcourant l’ensemble des tonalités, chaque pièce est un chef d’oeuvre de vitalité, de fraîcheur où se côtoient humour, science du contrepoint, profondeur, transparence et invention mélodique. La musique, comme souvent avec Moondog, semble évidente et complètement originale. Héritière du passé et totalement neuve. L’oeuvre forme un tout, un voyage autour du monde selon Moondog, un hymne hippie pré-écologiste. En 4 ou 5 phrases chaque madrigal évoque une image, célèbre un paysage, livre un aphorisme, avec une franche naïveté joyeuse ou mélancolique, avec humour le plus souvent.

  • RICKETY BRIDGE 7 oct 20h30 MJC (Gratuit)

Ikuhiro Yamagata : composition
Johnny Chang : alto Compositeur et performeur américain basé à Berlin, Johnny Chang explore les relations entre le son et l’écoute, les zones intermédiaires entre l’improvisation, la composition et la performance. Depuis novembre 2010, il organise avec Koen Nutters une série de concerts à Berlin, Konzert Minimal, consacrée à la musique du collectif Wandelweiser.
Pour riverrun, il a passé commande à Ikuhiro Yamagata d’une nouvelle oeuvre pour alto solo.

 

 

 

Type(s) d'événement: 
Musique
Public: 
Tout public - Accessible

Adresse

81000
Albi