Boîte à livres : déposez, ouvrez et lisez

Boîte à livres : déposez, ouvrez et lisez

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Pour inciter les propriétaires de livres à partager leur trésors et à les faire circuler, la Ville d'Albi, en partenariat avec Orange, a mis en place cinq « boîtes à livres » dans des anciennes cabines téléphonique cédée à titre gratuit par l'opérateur.
Vous les aviez toujours vu sans jamais les remarquer vraiment.
Source : F.Guibilato - Ville Albi
Vous les aviez toujours vu sans jamais les remarquer vraiment.

De nouvelles cabines téléphoniques transformées en boîtes à livres ont vu le jour sur le territoire albigeois depuis l'année dernière. On en compte aujourd'hui cinq.

Après celles de la rue du Palais et du boulevard Paul Bodin, sont apparus trois nouveaux lieux d'échanges de livres à la Madeleine, (boulevard du Strasbourg), Place de Verdun (sur le parvis de Champollion), mais aussi près du parc Rochegude au bout de l'avenue du Parc. Rappelons que cette démarche à la fois citoyenne et éducative, qui contribue à l'accès à la culture pour tous à travers l'échange de livres, a été initiée par la ville d'Albi en partenariat avec Orange afin de recycler les vieilles cabines téléphoniques. L'idée de la démarche est simple : tout Albigeois ou visiteur peut venir déposer et emprunter gratuitement des livres, des revues, des bandes dessinées... À la rentrée, le concept sera déployé dans les maisons de quartier en partenariat avec les associations de quartier sous un nouveau format, puisqu'à ce jour, il n'y a plus de cabines téléphoniques disponibles.

C'est gratuit, sans inscription, sans intermédiaire : voilà une idée originale pour partager ses passions de lecteur !

Le Book crossing

J'ai fini mon livre, je l'apporte dans une de ces boîtes, j'en prends un autre en échange et ainsi de suite… Il s'agit de partager ses lectures en toute liberté et de favoriser l'accès à la lecture.

Les boites à livres donnent à chacun la possibilité d'y déposer un livre avec l'intention de faire partager à d'autres le plaisir de sa lecture ou de prendre l'un de ceux déjà en place. Il ne s'agit pas non plus de faire concurrence aux libraires, au contraire.

Les livres confiés ne sont en général pas les plus récents. Mais ils incitent à la lecture et ne peuvent que donner envie aux lecteurs d'aller plus loin en se rendant dans les librairies. 

C'est le principe du phénomène mondial « bookcrossing » : on fait voyager le livre, on prend un livre à un endroit et on le dépose à un autre endroit, pour qu'il puisse être retrouvé et lu par d'autres personnes, qui le relâcheront à leur tour.