Construction d'une station de production d'eau potable mutualisée

Construction d'une station de production d'eau potable mutualisée

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Les communes d'Albi, Arthès, Lescure d'Albigeois et Saint-Juéry mutualisent leur gestion de l'eau et créent un outil de production d'eau potable dont les travaux commenceront début 2018.
La construction d'une station de production d'eau potable mutualisée se fera sur le site de Caussels à Albi.
Source : D.R
La construction d'une station de production d'eau potable mutualisée se fera sur le site de Caussels à Albi.

Les communes d'Albi, Arthès, Lescure d'Albigeois et Saint-Juéry, qui gèrent leur compétence eau en régie , prélèvent leur eau brute destinée à la production d'eau potable dans la rivière Tarn.

Au regard des enjeux en terme de qualité et de gestion financière ces 4 communes ont souhaité en 2012 étudier ensemble la faisabilité d'un projet de construction d'un outil de production d'eau potable mutualisé.

En 2013 une étude de faisabilité a été confiée au bureau d'étude IRH qui a conclu que le projet le plus pertinent serait la construction d'une nouvelle station de production d'eau potable mutualisée sur le site de Caussels à Albi .

La constitution d’une co-maîtrise d'ouvrage a été approuvée.

Ainsi la commune d'Albi s'est vu confié l'ensemble des prérogatives du maître d'ouvrage en qualité de maître d'ouvrage délégué.

En décembre 2016 l'appel public à candidature européen pour la construction de la station a été lancé.

Les éléments du programme technique ont été réalisés par le groupement du bureau d'étude TPF-i G2C en tant qu’assistant à maîtrise d'ouvrage.

La commission d'appel d'offre, réunie en août 2017, a retenu l'offre du groupement conjoint OTV Sud Ouest (mandataire traiteur d'eau).

La nouvelle station, ainsi que l'ensemble des sites de production et de distribution, seront exploités en régie, les coûts de production seront maîtrisés et garantis, l’équipement garantira une sécurisation et une fiabilisation de la production d'eau potable pour les 50 prochaines années et produira une eau produite en qualité et en quantité dans le respect des normes, l’empreinte environnementale du chantier et de la station sera réduite…

Chacune des 4 communes finance la construction de ce nouvel équipement.

La répartition du coût a été déterminée en fonction de la consommation définie pour chaque commune.

La clé de répartition financière est la suivante :

  • 76,02% pour Albi,
  • 5, 51% pour Arthès,
  • 8, 45% pour Lescure d'Albigeois,
  • 10,02% pour Saint-Juéry.
La construction de la nouvelle station de production d'eau potable, d'une capacité de traitement de 28 000 m³ par jour, devrait durer 45 mois dont 23 mois pour les travaux et 12 mois pour la période d'observation.

Le maire d'Albi a été autorisée par le conseil municipal du 25 septembre 2017 à signer le marché avec le groupement retenu par la commission d'appel d'offre.

L'Agence de l'eau Adour Garonne (à hauteur de 30%) et le Département (à hauteur de 40% pour les parts correspondant à Arthès et Lescure d'Albigeois) seront sollicités pour les demandes de subvention.

La Région et l'ADEME seront également sollicitées dans le cadre de leur appel à projets pour l’autoconsommation d'énergie photovoltaïque.

Le montant des travaux global est de 14 798 958 euros HT (hors réseaux d'interconnexion et frais de maîtrise d'ouvrage).

Cette nouvelle station de production d'eau potable mutualisée construite sur le site de Caussels à Albi, qui alimentera ces 4 communes, devrait être mise en service en 2020 (début des travaux en février ou mars 2018 après une période de préparation de 6 mois), date à laquelle la compétence eau sera transférée à l’Agglomération dans le cadre de la loi Notre.

Cet équipement structurant pour les 50 prochaines années s'inscrit dans une démarche globale en faveur du développement durable (mise en place de panneaux solaires, d'un puits canadien, de pompes à chaleur…) et équitable du territoire.

Vue des ouvrages hydrauliques

Vue des ouvrages hydrauliques

Pourquoi cette collaboration entre les 4 communes ?

  • Elles disposent d'une ressource identique : le Tarn
  • Elles sont dans une proximité géographique
  • Elles procèdent d'un mode de gestion identique : la régie
  • Afin de mettre en place une mutualisation des coûts
  • Pour bénéficier d'aides de partenaires qui encouragent la mutualisation

* Les autres communes de l'agglomération ne sont pas en régie (adhésion à des syndicats qui ont mis en place des DSP)

Pourquoi ce projet ?

  • Les normes (qualité de l'eau, sécurité des installations) ont évolué
  • Les installations sont anciennes et demandent beaucoup d'entretien et de maintenance (Caussels1 : 1948,    Caussels 2 : 1970, Sabanel 1886).
  • Les autres communes ont les mêmes problématiques et partagent le souhait de sécuriser l'approvisionnement en eau potable.
  • Le projet est inscrit dans le programme de l'équipe municipale.

Quels enjeux ?

  • Sécuriser et fiabiliser la production d'eau potable pour les 50 prochaines années
  • Anticiper les besoins et les normes à venir
  • Maîtriser le coût d’investissement et les coûts de production
  • Rester en régie car, pour nous, c'est la meilleure garantie de la maîtrise du prix de l'eau.

Quels objectifs principaux dans le programme ?

  • Maîtriser les coûts de production (coût de production objectif au m³ de 15 centimes d'euros hors taxes)
  • Consommer une eau de qualité et en quantité avec un traitement mettant en œuvre le moins de produits chimiques possibles
  • Sécuriser les process de traitements (sous bâtiments)
  • Exploitation en régie (assurée à terme par l'agglomération)

Quels objectifs principaux dans le programme ?

  • Adaptation des ouvrages au site
  • Préconisations techniques poussées sur le génie civil pour ne pas être confronté aux problèmes récemment rencontrés (microfissures)
  • Prise en compte de l'aspect environnemental et développement durable : panneaux solaires, puits canadien pour toute l'installation, conception avec un maximum de lumière naturelle …
  • Système évolutif avec une réserve foncière à définir
  • Circuit de visite simplifié

Quelques chiffres sur le projet

  • Capacité de traitement :  28 000 m³ / jour
  • Stockage eau traitée sur site : 2 x 1500 m3
  • Distance depuis la prise d'eau brute : 700 m environ
  • Superficie de la parcelle dédiée aux travaux : 4 000 m² environ
  • Montant prévisionnel des travaux (* estimations 2013) :

    Station : 14 500 000 € HT
    Réseaux interconnexion : 2 300 000 € HT
    Etudes : 500 000 € HT

Partenaires financiers

  • L'Agence de l'Eau finance 30 % du projet
  • Le département du Tarn finance uniquement les parts relatives aux communes d'Arthès et de Lescure d'Albigeois à hauteur de 40 %

Pourquoi ce site ?

  • Proximité de la ressource
  • Emplacement central par rapport aux réseaux de distribution
  • Une économie de 4 millions d'euros par rapport aux autres sites étudiés

Plan des emprises et accès

Station de production  d'eau potable mutualisée

Station de production d'eau potable mutualisée, par carole germain

Planning de l'opération

  • 14 février - 27 avril 2017 : consultation des entreprises dans un marché  à procédure négociée de type conception réalisation suite à un appel à candidature
  • Mai – juillet : échanges techniques et négociation
  • Juillet : notification du marché
  • 2ème semestre 2017 :  Études de réalisation, préparation des travaux
  • 2018 et 2019 : Travaux
  • 2020 : Mise en service, essais, période d'observation

 

 

 

 

Contact

Régie municipale d'eau potable d'Albi -
Service Gestion technique
190, rue de Jarlard
81000 Albi
Tel : 05 63 46 46 20
Fax : 
05 63 46 46 25

Horaires d'ouverture :
8h-12h et 14h-17h 
Urgence : 0810 001 381

A lire aussi

Médias

+

Vidéos

Présentation de la nouvelle station de production d'eau potable