Débakle le projet 2019 de Franchir le Cap

Tous nos encouragements à l’Albigeois Guy Mercadier, ambassadeur d’Albi la Cité épiscopale, qui va s’élancer début avril dans une aventure exceptionnelle, tant sportive qu’humaine....: la traversée en solitaire de la Laponie maritime en pleine « débâcle » (fonte des glaces de la banquise) Un raid pour s’engager en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique...
 Un raid pour s’engager en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique...
Date

 En avril 2019, le navigateur albigeois Guy Mercadier va tenter de traverser l'archipel lapon, lors de la débâcle de la Mer Baltique, en solitaire, à bord d'un kayak de mer à voile. Une équipe d'assistance l'accompagnera dans le nord de la Suède. Un film retracera l'expédition.

Suivez le Blog

On the road again. Dans une quinzaine de jours,  Guy Mercadier sera sur la route (avec Evelyne Paul). Pour un périple AR d'environ 8500 km, soit trois fois la traversée des Etats-Unis ! A traverser la France, le Luxembourg, le nord de l'Allemagne, le Danemark et une grande partie de la Suède. Pour se repérer, facile: tant que c'est du bocage, le panneau "chevreuil"; dans les grandes forêts, le panneau "cerf"; en remontant la taïga, le panneau "élan"; et quand on verra le panneau "renne" et qu'il y aura de la neige, ce sera là. Tout près du cercle polaire .
Avec les partenaires Vinovalie, VPSO, VPSL, Esprit tarnais, Missegle, Decathlon Albi, AGPI.

Débâcle. Phénomène annuel de dislocation des glaces sur les rivières et les mers polaires.  Elle est révélatrice des changements climatiques et de l'adaptation des communautés.

Une conférence de presse au musée Lapérouse, organisée par le sponsor principal Vinovalie, qu'honorait de sa présence Madame le Maire Stephanie Guiraud-Chaumeil. De l'émotion, de la sincérité, beaucoup de cordiaux encouragements, quel beau moment (photos Evelyne Paul). .

 

DEBAKLE est la version 2019 d'un projet pluriannuel d'expéditions au cœur des territoires maritimes, lagunaires et fluviaux. A partir d'un camp de base, lors de raids engagés, en bivouac selon les nécessités, nous explorons au plus près de la nature et des hommes, nous documentons sur les changements climatiques, nous renforçons notre expérience aventurière. Nous transmettons ensuite les valeurs de l'aventure et apportons un témoignage environnemental, au travers d'actions pédagogiques, de conférences, d’événementiels.

Pour mener à bien cette expédition 2019, nous avons prototypé un petit bateau étonnant, sur une base de kayak de mer. En conditions ventées favorables, il se transforme en mini voilier, et lors de passages obligés à terre, il devient pulka (traineau). Avec lui, il s'agira de naviguer pour tracer la route dans les glaces, explorer les rivières et les lagunes, les îles et les côtes dans ce milieu changeant et hostile qu'est la débâcle.  Cette  aventure veut susciter du rêve, donner l'envie d'explorer, la curiosité de comprendre, le souhait d'échanger en s'enrichissant des  différences .

Les expéditions nous ont amené sur toutes les mers et rivières européennes. En 2019, la Laponie et la dernière banquise européenne sont au programme. Engagement, adaptation au changement,  incertitude, beauté., rencontres, et tout ce qui arrivera de manière imprévue, le souffle de l'odyssée sera de la partie.