Grande exposition européenne de bonsaï

Le bonsaï Club de l’Albigeois, organise une grande exposition européenne de bonsaï au parc des expositions les 10 11 et 12 mai 2019. Cette exposition inédite en France présentera plus de 200 Bonsaï parmi les sélections de toute l’Europe.
Le principal critère de beauté et de classification du bonsaï est sa forme
Date

Le Bonsaï Club de l’Albigeois, vous invite les 10-11 et 12 mai 2019, à l’exposition Européenne de Bonsaï qui se tiendra sur une surface de 5000 m2 au Parc des expositions.

Un programme très alléchant avec la venue d’artistes professionnels reconnus et appréciés, des expositions française et européenne de haut niveau, de nombreuses animations et pour la première fois le challenge interclubs organisé par le Collège. Sans oublier de nombreux vendeurs professionnels français et étrangers.

  • Le congrès européen EBA (European Bonsaï Association) avec 96 bonsaï exposés
  • Le congrès national FFB (Fédération française du Bonsai) avec 110 bonsaï exposés
  • Le congrès national de suiseki avec 25 suiseki exposés (Suiseki est l'art japonais de la contemplation des pierres qui valorise la stabilité, la longévité, l'immortalité. Façonnées à travers le temps par le vent et l'eau, ...)

Une exposition avec 200 des plus beaux bonsaï EUROPEENS


19 pays seront représentés. 90 arbres européens seront exposés, 90 arbres français, et 20 du club.

Seront proposés :

  • Des visites guidées de l’exposition.
  • Des démonstrations avec les N1 Français et 2 Européens : Enzo Ferrari (Italie) et Gabriel Romero Aguade (Espagne) .
  • De la vente de poteries, substrats, outils, revues spécialisées, livres et évidemment bonsaï et pré bonsaï par de nombreux professionnels venus de toute l’Europe.

De nombreuses animations seront proposées aux visiteurs. Casimir FERRER, artiste Albigeois reconnu et apprécié à une échelle internationale fera l’honneur d’exposer ses œuvres.

http://www.ebabonsai.com/    http://www.ffbonsai.com/

Par définition, un bonsaï est un arbre en pot. Son origine remonte à l'Egypte, mais ce sont les Chinois qui y ajoutent l'aspect esthétique, pendant la dynastie des Han (206 - 220). L'idée recréée un paysage naturel miniature dans une coupe.

Zen


Adoptée par les moines bouddhistes, cette pratique aurait été introduite au Japon pendant l'ère Heian (794 – 1185), connue pour le développement de ce courant religieux dans l'archipel. L'esprit zen et taoïste va épurer et raffiner cette pratique dans l'esprit de la beauté simple. Ce lien entre spiritualité et esthétisme donnera le wabi-sabi, qui allie harmonie, et beauté de l'imperfection.

Une pratique populaire


Si l'art du bonsaï a été pendant longtemps réservé à la noblesse et au clergé, sa pratique se popularise au XIVè siècle. Les histoires et les pièces de théâtre nô faisant référence à ces arbres en pot se multiplient. Ils sont élevés au rang d'œuvres d'art, et leur réalisation se codifie jusqu'à l'époque Meiji pour devenir le bonsaï que nous connaissons aujourd'hui. Malgré sa popularité, cette pratique n'est véritablement considérée comme un art que depuis 1934.

La beauté travaillée


Entretenir un bonsaï est comme suivre la voie du zen. Cela demande un effort quotidien. Il faut vaporiser les feuilles tous les jours, couper harmonieusement les branches, choisir le bon substrat, la terre à bonsaï, et rempoter le bonsaï tous les 2–3 ans pour tailler les racines. Contrairement à la croyance, presque tous les arbres peuvent être des bonsaïs. Certains, comme les ficus, les troènes ou les arbres à thé, sont faciles à entretenir en intérieur . D'autres se développent mieux en extérieur comme l'érable, l'azalée ou le chêne.

Le principal critère de beauté et de classification du bonsaï est sa forme. Selon l'allure, la position, l'inclinaison du tronc et celle des branches, la présence d'une pierre ou d'autres arbres, on compte une vingtaine de styles différents.

En 1 clic

Informations.

Bonsai