La politique sportive de la ville

La politique sportive de la ville

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
La ville d'Albi joue un rôle majeur dans le sport en albigeois en étant présente au quotidien aux côtés des 155 associations rassemblant le monde amateur et professionnel.
La ville d’Albi soutient la pratique de toutes les disciplines.
Source : F. Guibilato – Ville d’Albi
La ville d’Albi soutient la pratique de toutes les disciplines.

Élue ville la plus sportive de France en 2012 par le journal l'Equipe en partenariat avec le Comité national olympique France et le ministère des Sports, Albi, riche en équipements, permet aux habitants et touristes de pratiquer la discipline de leur choix. Le  projet sportif local élaboré en 2000 sous l'impulsion de l'Office municipal des sports (O.M.E.P.S.) et en concertation avec l'ensemble des acteurs locaux reste encore aujourd'hui le fil de la politique sportive albigeoise dont il guide l'action. En témoigne la mise en œuvre d'infrastructures, de moyens humains et financiers  qui soutiennent, favorisent et optimisent le développement des pratiques sportives. 

Une politique sportive construite autour de 6 axes forts

1 – L’aide au développement des clubs

La ville soutient la pratique de toutes les disciplines et le développement de l'ensemble des clubs présents sur le territoire en leur mettant à disposition des équipements sportifs de qualité. Elle encourage le sport d'élite et valorise le sport de masse. Pour ce faire, elle : 

  • maintient un niveau de suventionnement adapaté aux exigences des disciplines ;
  • confirme les contrats d’objectifs ; 
  • accompagne le développement du Centre sportif de haut niveau de l’Albigeois ; 
  • mutualise les moyens mis à la disposition des clubs pour plus d’efficacité ; 
  • accompagne la réussite d’évènements et de rencontres sportives. 

2 – La modernisation du patrimoine sportif de la ville

Albi maintient ses efforts de modernisation et d'entretien des infrastructures existantes. Elle poursuit une politique ambitieuse d'investissement en faveur des grands équipements sportifs dans tous les quartiers de la ville. 

Albi bouge et le sport est l'un des meilleurs moteurs de son dynamisme ! 

3 – Le développement de la pratique du sport pour tous

/////

Favoriser l'accès à des équipements sportifs de qualité dans tous les quartiers de la ville et créer des espaces dédiés à la pratique libre sont essentiels pour la ville au même titre que promouvoir le sport et ses valeurs dès le plus jeune age. Pour ce faire, elle : 

  • entretient et amènage les espaces naturels (bases de loisirs et de détente) et les équipements de quartier ;
  • poursuit la réalisation d’une Plaine des sports et de nature de 26 hectares dans le quartier ouest ;
  • maintient une accessibilité importante en développant l’amplitude horaire ;
  • implante des city stade dans les quartiers ;
  • développe un programme d’animation riche dans les quartiers ;
  • favorise les rencontres et les échanges entre sportifs.

/////

4 – La concertation avec les dirigeants sportifs

/////

Les clubs sportifs sont associés aux projets élaborés par la collectivité avec laquelle ils partagent un programme d'actions important tout au long de l'année. L'Office municipal des sports est un partenaire essentiel et fédérateur qui participe au développement  de la politique sportive de la ville.

/////

5 – L'animation et l'éducation

/////

Cette politique d'animation et d'éducation s'articule autour de trois publics : les jeunes albigeois, le grand public et les touristes. Pour les premiers, âgés de 3 à 18 ans, la ville s'attache à proposer un programme d'animation périscolaire et extra-scolaire diversifié adapté à leurs besoins en s'appuyant sur des professionnels qualifiés, attentifs et engagés.

///// 

6 – L’événementiel 

/////

Albi accueille chaque année de grands événements sportifs. La confiance dont témoignent les fédérations est une preuve de la reconnaissance de la qualité de nos installations, du savoir-faire des clubs albigeois et de la compétence de services municipaux.

/////