Le quartier de Cantepau

Le quartier de Cantepau

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Situé au nord-est d’Albi, le quartier de Cantepau borde un méandre du Tarn au sud, à l'est et au nord est. Il est ensuite délimité à l’ouest par la diagonale de l’avenue Albert Thomas. Il est constitué de quatre secteurs : l’Arquipeyre au Nord, la Négrouillère au Sud, Pradélès à l’Est et Cantepau au centre.
Le quartier de Cantepau vu du ciel.
Source : F.Guibilato - Ville d'Albi
Le quartier de Cantepau

Le nom « Cantepau » apparaît dès le XIIIe siècle dans la toponymie, il se réfère à la traduction des termes occitans «cante pau» signifiant « chante clair » c’est-à-dire poulet, jeune coq. Le chapitre de Saint-Salvy y possède alors des fiefs importants.

L’ensemble du secteur reste une vaste plaine sans construction jusqu’au début du XIXe siècle.

À cette époque, la route de Carmaux (actuelle avenue Albert Thomas) et la rue de Cantepau sont déjà réalisées.

Les premières maisons sont bâties le long de l’avenue Albert Thomas, puis l’urbanisation gagne la rue de Cantepau de manière plus affirmée à partir du début du XXe siècle.

Le nom « Cantepau » (…) se réfère à la traduction des termes occitans «cante pau» signifiant « chante clair » c’est-à-dire poulet, jeune coq. 

Cependant, contrairement au quartier voisin de la Madeleine, l’habitat reste diffus jusqu’au milieu du XXe siècle.

La présence du Tarn en revanche permet d’irriguer les cultures et l’ensemble de la plaine garde une vraie vocation agricole.

Dans les années 1950, la vocation agricole est toujours aussi prégnante. On accède alors à Cantepau par un chemin de terre et la route n’est pas goudronnée au delà de la Négrouillère. Le quartier n’est équipé ni en eau, ni en électricité.

L’emprise de l’actuelle base de loisirs de Cantepau est déjà un lieu de nature et de détente où les Albigeois ont plaisir à se baigner.

L’urbanisation du quartier ne débute véritablement qu’à partir de la création de la zone à urbaniser en priorité (Z.U.P.) dans les années 1970. Cette zone, qui compte 2 000 logements sur 80 hectares, se compose de deux parties :

  • la Z.U.P. nord, délimitée par les avenues Maréchal Kellerman et Général Hoche.
  • la Z.U.P. sud, délimitée par le boulevard Maréchal Lannes, l’avenue Cambacérès et la rue de Cantepau.

La structuration du quartier se poursuit avec la réalisation du pont de Cantepau (1973) et de la rocade (1983).

La Z.U.P. est supprimée en 1991 en application de la loi d'orientation foncière.

Depuis 1996, une partie du quartier de Cantepau est classée en zone urbaine sensible (Z.U.S.).

Le château de Cantepau

/////

Au XIIIe siècle, ce domaine terrien devient propriété des Delecouls, importante famille de marchands albigeois qui multiplie les acquisitions de parcelles aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Le château de Cantepau est une importante construction du XVIIIe siècle, en briques et pierres apparentes.

Il a été remanié à plusieurs reprises au cours des siècles. La façade ouest, sur trois niveaux, est cantonnée de deux tourelles d’angles et surmontée d’une corniche en briques.

En 1970, la famille Pago vend la bâtisse aux H.L.M. dans le cadre de la réalisation de la Z.U.P., qui le rétrocède à la ville en 1984.

Inscrit Monument Historique en 1978, le château de Cantepau constitue l’élément patrimonial principal du quartier.

/////

Contact

Bruno Crusel
Elu du quartier
de Cantepau
Tel : 05 63 49 14 81

Permanence de votre élu :

1er lundi du mois de 9h à 12h

Maison des services publics

18, square Bonaparte

Service Vie des quartiers
16, rue de l’hôtel de ville
81000 Albi
Tel : 05 63 49 11 24
Tel : 05 63 49 12 81

Actualités

+
La passerelle, détruite pendant l'été, est un acte fort du renouvelement urbain.
Source : F.Guibilato - Ville d'Albi
La passerelle, détruite pendant l'été, permet la réalisation de commerces.