Le quartier La Mouline - le Gô

Le quartier La Mouline - le Gô

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Le quartier de La Mouline - Le Gô est situé au nord-est de la commune d’Albi. Il est délimité à l’est, au nord et à l’ouest par une boucle dessinée par le Tarn, et au sud, par le ruisseau du Caussels, l’avenue de Lattre de Tassigny et le quartier de la Renaudié - la Viscose.
Le quartier abrite le centre de loisirs de La Mouline, dont la proximité avec la nature de l’échappée verte permet des loisirs de plein air.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi
Le quartier La Mouline - le Gô

La plaine du Gô, située dans un méandre du Tarn, tire son nom d'un mot occitan signifiant « gué, passage », qui fait référence à l'existence à l’est de la plaine d'un bac qui établissait autrefois une liaison avec Lescure.

Le quartier, situé à l'extérieur de la cité médiévale et de ses faubourgs, s'est urbanisé tardivement.

À l'époque médiévale, il n'existe qu'un groupe de maisons localisé au nord de la plaine (le « hameau Dalgo ») ; les terres appartiennent aux évêques d’Albi qui y organisent manifestations religieuses et rogations.

Le plateau du Pioulet constitue à cette époque le Lazaret d'Albi en temps de peste et reçoit de ce fait le nom de « pré des infects » (actuelle rue Branly). Cette vocation contribue à expliquer un établissement tardif de l'habitat.

À l'époque de la Renaissance, le quartier voit la construction du château du Gô, lieu de naissance du célèbre navigateur Jean François Galaup de Lapérouse (1741) qui y passera son enfance.

Le reste du quartier restera longtemps marqué par une vocation agricole : la plaine de la Mouline, le long du ruisseau du Caussels, sous le cimetière des Planques, était plantée de vignes sur les coteaux et servait de pâturage sur sa partie aval.

À l'époque de la Renaissance, le quartier voit la construction du château du Gô, lieu de naissance du célèbre navigateur Jean François Galaup de Lapérouse (1741) qui y passera son enfance. 

Sur le Caussels, la chaussée créait une retenue d’eau et permettait d'alimenter une mouline qui prenait le relais des moulins du Tarn lorsque ce dernier était en crue.

Sur ce site, jusqu’à la création du lycée professionnel rue Renaudin, se dressait le centre d’apprentissage « Clair Logis », qui dispensait aux jeunes filles un enseignement de couture et d’arts ménagers.

Au XXe siècle, ce quartier connaît de nombreuses modifications. En 1941, le second lotissement d’Albi est créé rue Edouard Branly (41 lots sur près de 5 hectares).

En 1950, la piscine d’été est construite dans le vallon de Caussels, la construction de la piscine d’hiver suit en 1973 (démolie en 2002).

En 1974, le centre commercial Mammouth (Géant Casino) est construit à l‘emplacement d’une ferme.

Dès les années 1960, le secteur de la Piscine s’organise autour de ces équipements structurants par une succession de lotissements d’habitation et un lotissement commercial et artisanal.

A la fin des années 1970, le quartier qui avait toujours constitué une seule entité au cours de l'histoire est scindé en deux par la création de la RN 88 (rocade) qui sépare la plaine du Gô de la partie la plus urbanisée. Depuis, le quartier a connu peu de changements.

Le patrimoine du quartier

/////

  • Le château du Gô

Elégant petit manoir bâti à la fin de la Renaissance. Trois corps de bâtiments (en U) encadrent une petite cour intérieure, fermée sur le quatrième coté par un mur bas percé d’une porte cochère.

L’originalité vient du plan qui s’apparente plus à celui d’un hôtel particulier urbain qu’à celui d’une demeure ouverte sur la campagne.

Malgré l’unité de style, il semblerait que certaines parties aient été reprises au XVIIe siècle.

  • Le séchoir à tabac, bâtiment à pans de bois, au nord du château, rappelle l’implantation de cette culture dans le Tarn. 
  • Les ruines de l’écluse sur le Tarn, en amont du méandre. Un sentier descend sur les berges et rejoint l’ancienne chaussée de l’écluse, dont certaines constructions demeurent encore (une d’entre elle emporta la digue ; une partie de celle-ci est échouée au milieu de l’eau). L’emplacement du bac de Lescure, sur le chemin du Gô ou de l’Ecluse, à l’est de la plaine du Go, à hauteur d’un bâtiment d’ancienne ferme.

Enfin, quelques fermes présentent un intérêt patrimonial :

  • l’ancienne ferme de la Mouline, qui a abrité une distillerie d’absinthe et un moulin à grains ;
  • la ferme de Bellerive (ancienne maison des Jésuites) ;
  • la ferme du hameau du Gô (chemin de l’écluse);
  • la ferme de la Barthe, une des plus vieilles fermes du secteur.

/////

 

Contact

Patrick Béteille
Élu du quartier
La Mouline - Le Gô
Tel : 05 63 49 14 81

 

Permanence de votre élu :

 

2e lundi du mois  de 11h à 12h30

Domaine de la Mouline

Bureau Henri Matisse

2, rue de la Mouline

Service Vie des quartiers
16, rue de l’hôtel de ville
81000 Albi
Tel : 05 63 49 11 24
Tel : 05 63 49 12 81

Portrait

Portrait de Jean-François Galaup de Lapérouse.
Source : © Thomas Woolnoth
Portrait de Jean-François Galaup de Lapérouse.
Jean-François
de Galaup, Comte de Lapérouse
1741/1788

Médias

+