Les jardins du Palais de la Berbie

Les jardins du Palais de la Berbie

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Chemin de promenade ombragé, situé au cœur de la "Cité épiscopale d'Albi", les jardins du Palais de la Berbie offrent une vue panoramique sur les berges du Tarn, le Pont-vieux, les anciens moulins et la cathédrale Sainte-Cécile.
Les jardins du Palais de la Berbie ont été classés “Jardins remarquables” en 2009.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi
Les jardins du Palais de la Berbie ont été classés “Jardins remarquables” en 2009.

On doit les jardins du palais de la Berbie à la volonté du premier archevêque d’Albi, Hyacinthe Serroni, qui aménagea fin du XVIIe siècle un lieu d'agrément dans l'ancienne basse-cour de la Berbie.

Le Palais ayant perdu sa fonction défensive, il transforma le chemin de ronde en promenoir. Les buis, finement taillés, composent le jardin à la française et dessinent des broderies agrémentées de plantations colorées. 

Les jardins du Palais de la Berbie où les broderies végétales se contemplent depuis l’ombre des arceaux de vigne sauvage.

Au fil des années, ce jardin à la française a su conserver son caractère et son identité première :

  • arabesques de buis taillés sur lit de graviers blanc ; 
  • accompagné simplement en période estivale d’un fleurissement de qualité ;
  • broderies, topaires et volutes symétriques.

L’entretien de ce site se fait exclusivement de façon manuelle par un jardinier assigné. Celui-ci s’occupe de l’arrosage, du désherbage, du binage et de la taille des buis. Tout traitement chimique est prohibé au profit d’une protection biologique intégrée.

Les promeneurs peuvent flâner à l’ombre des arceaux de vigne sauvage pour y contempler des chefs d’œuvre de broderies végétales, ou encore saluer les “Quatre Saisons”, gracieusement sculptées dans le marbre. Par leur incroyable finesse, ces jardins viennent sublimer l’imposant Palais de la Berbie, qui se dresse fièrement tel le digne gardien de l’œuvre de Toulouse Lautrec. Fierté de la ville, le Palais de la Berbie et ses jardins s’imposent comme de véritables piliers du patrimoine albigeois, un patrimoine protégé et classé depuis juillet 2010 au Patrimoine mondial de l’Unesco. 

Parcs et jardins Remarquables

Le label « Jardin remarquable » a été mis en place en 2004 suite aux propositions du Conseil national des parcs et jardins, institution créée au sein du ministère de la Culture et de la communication. Il a pour but de signaler au grand public les jardins qui présentent un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique, qu’ils soient privés ou publics, protégés ou non au titre des monuments ou des sites.

Ce label national est attribué pour une durée de cinq ans. On compte actuellement en France plus de 300 jardins remarquables dont près de vingt en Midi-Pyrénées et cinq dans le Tarn. Deux sont à Albi : le parc Rochegude (2010) et les Jardins du Palais de la Berbie (2009).