Les mouvements de terrain

Les mouvements de terrain

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Les mouvements de terrain à Albi peuvent être de plusieurs sortes : effondrement de berges, tassements dus à la sècheresse...
En 2012, la ville d’Albi a procédé à un confortement des berges sur les zones à risques.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi
Les mouvements de terrain

Un mouvement de terrain est un déplacement plus ou moins brutal du sol ou du sous sol. Il est fonction de la nature et de la disposition des couches géologiques et est dû à des processus lents de dissolution ou d'érosion favorisés par l'action de l'eau et ou de l'homme.

Les mouvements de terrain sont difficilement prévisibles et constituent un danger en raison de leur intensité, de leur soudaineté et du caractère dynamique de leur déclenchement. 

Sur Albi, plusieurs risques de mouvements de terrain ont été identifiés :

  • l'effondrement des berges du Tarn : (1,7 km cumulés)  falaises, habitations, terrains riverains du Tarn, rue du Capitaine Julia, chemin de Gardès... ;
  • les tassements superficiels dus à la sécheresse par phénomène de gonflement-retrait des sols argileux.

Les sols argileux se rétractent en période de sécheresse et se gonflent lorsque le sol est humide.

L'instabilité des berges est liée au débit du Tarn. Les évènements d'effondrement des berges accompagnent en général les phénomènes d'inondation lors des phases de crue et de décrue. Ceci se traduit par des tassements différentiels qui peuvent occasionner des dégâts parfois importants aux constructions. 

Une cartographie des aléas retrait-gonflement des sols argileux est proposée par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (B.R.G.M.). 

Mesures de prévention 

Le Plan de Prévention des Risques Naturels "effondrement des berges" de la rivière Tarn en amont du barrage de Rivières, approuvé par arrêté préfectoral le 14 novembre 2000, est annexé au Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) de la commune et vaut servitude d’utilité publique. 

Un Plan de Prévention des Risques Naturels "Retrait et gonflement des argiles" a été prescrit par arrêté préfectoral le 3 septembre 2003. 

Ce que vous devez faire

Avant un mouvement de terrain : 

Informez vous sur le risque, sa fréquence et son importance (mairie, préfecture, services de l'État). 
Prenez connaissance des consignes de sauvegarde et prenez des dispositions de construction adaptées pour les habitations neuves. 

Pendant un mouvement de terrain : 

Fuyez latéralement à l'effondrement. Gagnez au plus vite les hauteurs les plus proches. Ne revenez pas sur vos pas et n’entrez pas dans un bâtiment endommagé. 

Après un mouvement de terrain : 

Informez les autorités. Mettez vous à la disposition des secours. Éloignez vous de tout ce qui peut s'effondrer. Évaluez les dégâts et commencez à constituer votre dossier pour les assurances.