L'occitan

L'occitan

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Des mots occitans apparaissent isolés, dans les textes latins, autour de l'an 1000. Puis, de plus en plus nombreux, dans les textes de l'Albigeois des XIe et XIIe siècles.
L’aire linguistique et culturelle de l’occitan est appelée l’Occitanie.
Source : Norrin Strange
Carte de France des langues

À partir de 1120, l'occitan ou langue d’oc, langue romane, prend le pas sur le latin dans la langue administrative. Il devient la langue des échanges et de la vie publique et sera parlé dans le tiers sur de la France, les Vallées occitanes et Guardia Piemontese (Italie), le Val d’Aran (Espagne) et à Monaco. La langue occitane est connue pour sa riche littérature à partir du XIIe siècle, époque où les troubadours vont commencer à la rendre illustre dans toutes les cours d'Europe. 

Au XVe siècle s'opère un retournement. Le français remplace l'occitan dans les documents écrits et les textes imprimés. L'occitan devient un patois. Il ne sera plus utilisé que dans les cérémonies religieuses par quelques lettrés et par le monde paysan et ouvrier. 

De nos jours, l'occitan est revalorisé par les populations et davantage reconnu par les autorités. En novembre 2014, l’occitan devient une des langues officielles de l’Eurorégion Pyrénées-Médierranée. 

En novembre 2014, l’occitan devient une des langues officielles de l’Eurorégion Pyrénées-Médierranée. 

À Albi, une section bilingue français-occitan fonctionne depuis 1989 à l'école maternelle et primaire Rochegude. Dans le commerce, de nombreuses appellations commerciales mentionnent Oc ou Occitanie. L'étiquetage en occitan de produits se fait plus fréquent sous l'impulsion de la Cambra Economica dels Paises Occitans. 

L'association Talvera, dont le siège est aux alentours d'Albi, collecte, conserve et diffuse les éléments de patrimoine oral occitan (musiques, contes et traditions). On peut également remarquer des panneaux bilingues à l'entrée de certains villages et des rues d'Albi.