Le parc Rochegude

Le parc Rochegude

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Situé dans le quartier culturel des Cordeliers, le parc Rochegude, classé "Jardin Remarquable" en 2010, est un endroit emblématique de la ville.
Bany, la sculpture réalisée par M.S. Bellara, accueille les visiteurs à l’entrée du parc Rochegude.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi
Bany, la sculpture réalisée par M.S. Bellara, accueille les visiteurs à l’entrée du parc Rochegude.

Jardin classique à la française, jardin anglais, île aux oiseaux, arbres remarquables, cascade… tout invite à la quiétude au sein du parc Rochegude. Crée au XIXème siècle, ce parc public était à l’origine un parc privé, celui de l’Amiral Pascal de Rochegude.

Contre-amiral et député à la Convention, décédé le 16 mars 1834, il légua à la ville d’Albi par testament du 10 août 1826 et ses codicilles de 1832 et 1833, son hôtel avec ses dépendances ainsi que sa riche bibliothèque.

En 1834, la commune dû demander l’accord du roi Louis-Philippe pour accepter ces legs, ce qui lui fut accordé. À la mort de la nièce de l’Amiral, l’hôtel fut transformé en musée et en bibliothèque. Quant au parc, il fut ouvert au public. 

Un poumon vert de 4 hectares

Le parc Rochegude, poumon vert d'Albi de quatre hectares s'articule autour de trois parties distinctes, l’Hôtel Renaissance, devenu bibliothèque municipale puis lieu d’exposition, les jardins à la française de buis taillés ponctués de bacs d’orangerie et la partie dite à l’anglaise aménagée en contrebas, à l’emplacement de l'ancienne exploitation agricole avec jardin potager, prairie et verger. 

Féru de botanique, H.P. de Rochegude demanda à la ville, en contrepartie de son legs, la plantation de dizaines d’arbres remarquables : libocèdre, ombellulaire de Californie, sequoia sempervirens, platanes en cépée, magnolias, cyprès chauves, sont alors plantés.

Tout au long de sa vie, l’Amiral avait un vœu, celui de voir un jour son parc devenir un jardin botanique.

 La présence d’espèces rares et la plantation d’essences diverses et variées y contribuent amplement. Le parc Rochegude reste un patrimoine inestimable pour la ville d’Albi et un jardin public de très grande qualité qui mérite l’attention et le respect de tous.

Les statues romantiques 

/////

Au-delà de sa richesse botanique, le parc Rochegude présente un intérêt artistique avec plusieurs statues anciennes et contemporaines dont l'histoire comme celle de leurs auteurs est souvent méconnue.

La plus emblématique est sans équivoque le buste de l'amiral de Rochegude dont le monument a été inauguré en 1886 et se trouve bien ancré entre les imposants platanes de la terrasse.

Réalisé par le sculpteur Gabriel Pech (1854-1930), ce buste en bronze est une commande de la ville d'Albi, avec souscription publique. Après avoir hérité de l'hôtel et du parc attenant, elle souhaitait rendre hommage à son bienfaiteur. 

Si la ville se tourna vers un artiste d'origine albigeoise, son choix fut également justifié par le talent dont il faisait preuve. Après avoir été élève à l'école des Beaux-arts de Toulouse puis à Paris, Gabriel Pech fut remarqué dans le milieu artistique pour son travail qui lui valut une médaille d'argent à l'exposition universelle de 1889. 

Le sculpteur fit aussi don à la ville d'une statue de Sophocle dansant qui fut installée en 1895 à l'entrée du parc côté boulevard Carnot. Celle-ci fut retirée hélas pendant l'Occupation allemande pour être fondue.

La statue d'œdipe et le sphinx (du même artiste) située à l'opposé côté avenue Foch ainsi que le buste de Rochegude connurent le même sort. Seul le buste fut remplacé à l'identique après-guerre.

Le Parc Rochegude reste un patrimoine inestimable pour la ville(…)

La Muse consolatrice, réalisée en 1903 par l'artiste Jules Pendaries, échappa au carnage : elle était en marbre. Posée en 1907, elle est en réalité un don de l'État à la ville d'Albi.

Comme Gabriel Pech dont il est un contemporain, son auteur, Jules Pendaries est tarnais et a été lui aussi remarqué à Paris pour ses oeuvres. Ses débuts ne le prédestinaient pourtant pas à cette carrière puisqu'il fut d'abord ouvrier chez un sculpteur de tombeaux à Castres puis à Toulouse. 

D'autres statues plus contemporaines ont depuis rejoint la petite galerie d'art. L'emplacement occupé par la statue de Sophocle accueille une statue impossible à manquer à l'entrée du parc. Bany, tel est son nom, est l'œuvre de l'artiste Marta Solsona Bellara. Cette sculptrice de Barcelone était à l'origine institutrice puis responsable d'une société espagnole avant de se former aux arts plastiques. 

Plus discrète mais tout aussi élégante, la statue baptisée “L'imaginaire” de Louis Derbré invite à une promenade dans le jardin classique de l'hôtel Rochegude où elle est au milieu de buis et de fleurs. Après avoir été exposée au Jardin National en 2004, cette statue a été achetée par la ville. L'artiste fut un sculpteur français du XXe siècle dont des œuvres sont aujourd'hui visibles dans plusieurs pays notamment au Japon, aux États-Unis et en Côte d'Ivoire. Prix national de l'école des Beaux-Arts en 1953, Louis Derbré s'inspire à la fois des sculpteurs de l'Antiquité et des « grands » comme Rodin, Maillol et Rude. Comme les autres statues, elle s'intègre bien au cœur de ce parc romantique. 

/////

Le jardin d’ombre

D’une superficie d’environ 450mce jardin a pour vocation de proposer une gamme de végétaux adaptés à l’ombre voire mi-ombre. En effet, pour sa conception, il faut tenir compte de son exposition particulière.

29 variétés de vivaces ont été sélectionnées, 1100 plants ont été installés afin de procurer à ce jardin une indéniable ambiance de sous-bois. Mélange de rose, violet, bleu, blanc et jaune, chacun(e)s trouvera son bonheur !

Les zones non plantées ont été paillé. L’arrosage est assuré par un système « goutte à goutte » de 1100 mètres. Ce principe d’arrosage permet de mieux gérer l’apport d’eau par programmation et ainsi éviter tout gaspillage. 

Le jardin du labyrinthe

Situé à l'entrée du parc Rochegude, au coeur des haies de buis, ce jardin rassemble une cinquantaine de variétés de sauge, quelques arbustes originaux, des pivoines herbacées et arbustives ainsi que des rosiers anciens.

Le jardin démonstratif

Cet espace a pour vocation de présenter l'ensemble des plantes utilisées pour le fleurissement des jardins de la ville. L'identification de chaque plante permet aux albigeois et visiteurs du parc de découvrir les compositions des massifs.

Le jardin des roses 

Dans ce jardin se cotoîent des variétés de roses anglaises et anciennes, grimpantes ou arbustives, sélectionnées pour leur parfum subtil et délicat. Percpetibles depuis l'extérieur, les roses invitent le promeneur à franchir le seuil du parc pour de plus amples découvertes.

Le jardin de la cascade

Aménagé depuis 2015, le jardin de la cascade rassemble une palette arbustive découverte dans une pépinière locale et parfaitement adaptée au climat albigeois.

Le jardin potager

A partir du mois de juin 2016, les jardiniers du parc vont aménager un potager composé de légumes, plantes aromatiques et condimentaires libre d'accès et de cueillette. 

Parc et Jardin Remarquable

Le label « Jardin remarquable » a été mis en place en 2004 suite aux propositions du Conseil national des parcs et jardins, institution créée au sein du ministère de la Culture et de la Communication. Il a pour but de signaler au grand public les jardins qui présentent un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique, qu’ils soient privés ou publics, protégés ou non au titre des monuments ou des sites. Ce label national est attribué pour une durée de cinq ans. On compte actuellement en France plus de 300 jardins remarquables dont près de vingt en Midi-Pyrénées et cinq dans le Tarn. Deux sont à Albi : le parc Rochegude et les jardins du Palais de la Berbie. 

Contact

Service des parcs, jardins et espaces naturels
Tel : 05 63 49 15 40
Fax : 
05 63 38 93 12
Logo Jardin Remarquable

Information

Horaires d’ouverture du parc Rochegude :

Du 1er avril au 30 septembre : 8h30 - 20h, tous les jours.

Le reste de l’année : 8h30 à 18h, tous les jours.